• Chronique L'Attaque des Titans - tome 4

    Chronique L'Attaque des Titans - tome 4

    (voir la fiche du tome)

     

    Eren se trouve au coeur d’une opération militaire inédite : métamorphosé en Titan, il est chargé de colmater la brèche ouverte dans le mur Rose à l’aide d’un gigantesque morceau de roche. Alors que la survie de l’Humanité dépend de la réussite de ce plan audacieux, Eren perd pied et devient totalement incontrôlable. Les adjurations d’Armin ne semblent pas le ramener à lui...

     

    Un espoir pour l'humanité

    Dans le volume précédent il avait été décidé qu’Eren et son mystérieux pouvoir soient mis à profit afin de boucher la brèche dans le mur. À l’origine le projet était très mal parti suite à la perte de contrôle d’Eren, mais grâce à Armin il va reprendre le dessus et transporter le rocher ! Il faut noter que cette scène est vraiment impressionnante : Eren porte un rocher qui doit faire deux fois son poids, tout en traversant un champ de sacrifice humain ! En effet les soldats vont même jusqu’à rester à terre pour attirer les titans, même s’ils doivent se faire dévorer. La brèche va être bouchée et ceci sera la première victoire de l’humanité ! C’est un moment fort où on ressent une certaine sérénité de la part des survivants et des organisateurs du projet. À la fin du volume Eren va se retrouver emprisonné dans un sous-sol, il va faire la rencontre du major Erwin, le chef du bataillon d’exploration, et du caporal-chef Lïvai. Après quelques questions notre protagoniste va montrer avec une fureur incroyable son désir de massacrer les titans, cette rage et cette détermination en Eren ont convaincu le caporal-chef pour le prendre sous son aile afin qu’il rejoigne le bataillon d’exploration ! Suite à cette décision de Lïvai, nous supposons qu’Eren va s’en doute se retrouver au milieu de multiples projets, son pouvoir pourra-t-il garantir de nouvelle victoire pour l’humanité ? Va-t-il enfin aller en dehors des murs et apercevoir le monde extérieur ? Qui sait, tout ce que nous savons c’est qu’Eren fait enfin partie du bataillon d’exploration.

     

    Une volonté incroyable

    Une grande partie de ce volume va être consacrée à un retournement en arrière, et notamment à l’entraînement qu’on subit nos personnages pour être soldat. Durant ce dernier les futurs combattants vont commencer par s’entraîner au bon équilibre qu’il faut adopter pour utiliser l’équipement tridimensionnel. Comme on peut le remarquer très vite tous les élèves y arrivent sans difficulté, à croire qu’il s’agit de quelque chose qui n’est pas particulièrement difficile, sauf pour Eren qui se loupe tout le temps… Lorsqu’on le voit la tête à l’envers comme un vulgaire perdant, on se demande comment c’est possible, pourquoi Eren ne pourrait-il pas y arriver ? Surtout qu’Armin a réussi alors que tout ce qui est physique est une barrière pour lui. C’est à partir de ce honteux échec que nous pourrons voir l’incroyable détermination d’Eren ! Entre la recherche de conseils de la part de ses camarades et ses tentatives avec le dernier passage de test, il ne faillit pas et se relève toujours. Même sous les propos de Mikasa qui peuvent être décourageant, il va s’obstiner pour lui prouver qu’il peut également combattre les titans. Comme nous le pensions il va se maintenir correctement lors du test, mais il va très vite retomber… Après une analyse du matériel de la part du sergent, il s’avérait être défectueux. D’après lui personne n’aura réussi à rester en équilibre sur la ceinture que portée Eren, donc on peut en conclure qu’il va sans doute être très bon dans l’utilisation de la manœuvre tridimensionnelle. Par la suite vont suivre divers entraînements pour habituer les soldats en condition réelle. Ce passage sur l’entraînement à l’équilibre nous montre une fois de plus qu’Eren est un personnage qui n’abandonne jamais, sa détermination fait sa force alors même s’il n’a pas de qualité spécifique son obstination est un véritable atout.

     

    Une personnalité qui se forge avec le vécu

    Dans ce long flash-back nous revoyons Jean plus jeune, qu’on avait déjà aperçu dans les premiers volumes. Ce dernier ne peut pas supporter Eren et quoi qu’on lui dise il veut toujours rejoindre les brigades spéciales pour vivre au centre et ne pas risquer sa vie auprès des titans. Lors de l’entraînement sa rivalité avec Eren va se faire ressentir, mais grâce à elle l’entraînement va être plus bénéfique. Malgré cette continuelle rivalité, ils restent de bons amis qui vont avancer ensemble. Marco va quant à lui être jugé comme un potentiel chef, beaucoup de ses camarades avouent qu’ils aimeraient être sous ses ordres. Ce dernier va confier à Jean qu’il serait plus apte à ce poste car il sait quelles solutions adoptées dans telle ou telle situation, ce dernier va être flatté par ces propos de Marco. Cependant, nous allons apprendre que Marco est mort, à moitié dévoré par un titan. Celui qui va découvrir son corps sera Jean, il ne va pas croire que quelqu’un d’aussi bon que lui a pu mourir, il va même demander si une quelconque personne a assisté à ses derniers instants. Nous allons très vite comprendre que personne ne l’a vu combattre, et que ce fait le jeune homme est mort sans aucun témoignage de sa bravoure. Ceci va être un choc pour Jean qui va décider, après cet épisode tragique, de rejoindre le bataillon d’exploration. La mort de Marco a été une prise de conscience chez Jean, qui a réalisé qu’il devait se venger des titans afin que le sacrifice de son ami ne soit vain.

     

    Une intrigue qui se met en place

    À la fin de ce volume, le major Erwin va s’entretenir avec Eren. Il va lui faire part qu’il suppose que le titan colossal et le titan cuirassé son du même genre que lui, c'est-à-dire des humains ayant la faculté de se changer en titan. Même si nous n’avons pas eu l’occasion de découvrir davantage le major Erwin, nous savons qu’il est important et que ses idées ne sont pas à prendre à la légère. De ce fait nous allons nous demander qu’elle puisse être l’identité de ces deux titans qui ont bouleversé le destin de l’humanité. Mais qui est-ce ? Est-ce que leur véritable identité est un protagoniste que nous connaissons ? S’ils sont humains à l’origine, pourquoi font-ils tout pour que l’humanité coure à sa perte ? Toutes ces questions n’auront pas de réponse avant longtemps je pense, il serait trop tôt de tout dévoiler aussi rapidement.

     

     

    Ce quatrième volume est donc moins basé sur l’action que les précédents. Nous allons assister à des scènes qui nous laissent penser qu’Eren est la clé de la revanche de l’humanité, mais nous allons également faire un saut en arrière et assister de nouveau à son incroyable sens de la détermination. Un personnage aura également eu une prise de conscience, Jean, avec la mort de Marco. De plus ce tome se conclut sur une lourde intrigue qui se met en place !

     

     


  • Commentaires

    1
    Leilarose91
    Mercredi 6 Novembre 2013 à 15:36

    Excellente chronique, je n'ai rien à y redire ^^

    Effectivement, grâce à ce tome, nous pouvons clairement ressentir la détermination d'Eren, une détermination qui deviendra probablement une véritable force à l'avenir. Parviendra-t-il à exterminer tous ces titans ? Réussira-t-il à élucider ce mystère qui les entoure ? Toutes ces interrogations ne fait que renforcer notre curiosité. Nous avons envie d'en apprendre plus sur les titans, de suivre la progression d'Eren et de ses compagnons... 

    Ce tome ne semble être que le prélude d'une longue bataille à venir.

     

    En tout cas, c'était un très bon tome 

    2
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 22:57

    Eh bien !!! Ta chronique me donne vraiment envie de lire ce tome >< :O <33 Magnifique travail rien à redire non plus :DDD !! 

    3
    Loraine Laurent
    Samedi 16 Novembre 2013 à 22:55

    Magnifique travail! une chonique du volume très complète!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :