• Chronique Love is the Devil - tome 5

    Chronique Love is the Devil - tome 5

    (voir la fiche du tome)

     

    La servante Kazuki rejoint notre majordome démoniaque Isshin au service d'Haruru. Il est clair que le quotidien, s'en retrouve encore plus mouvementé que d'habitude! Par contre il se pourrait que son véritable but soit de faire craquer Isshin pour elle ?

     

    La démone dans l'antre du démon

    Dans ce cinquième volume nous retrouvons Kazuki aux côtés d’Haruru en tant que sa nouvelle servante. Cette dernière prend son rôle au sérieux, au point d’insister pour laver le dos à sa nouvelle maîtresse. Notre jeune héroïne se retrouve au milieu de deux personnes dévouées, ce qui la perturbe par rapport à son mode de vie habituel avec Isshin. D’ailleurs ce dernier est la proie de Kazuki qui essaie tant bien que mal de le séduire, mais notre majordome est bien plus malin et fait comprendre à sa collègue qu’il est déjà l’esclave d’Haruru (dans le sens qu’il est l’esclave de sa personne, son essence).

    Kazuki propose un massage à Haruru, pendant cette scène nous remarquons que la jeune servante ne supporte pas les filles de bonne famille : trop ennuyeuses, se placent au-dessus de tout le monde, égoïstes. Pour elle Haruru est idiote et naïve, c’est pour cela qu’elle compte utiliser ces caractéristiques contre la jeune fille. En effet elle lui avoue qu’elle aime quelqu’un, qu’au premier abord il semble froid mais en vérité il est attentionné : elle parle bien évidemment d’Isshin. Haruru n’interprète pas ceci comme Kazuki l’espérait ; elle se méprend et pense que sa servante est amoureuse de Senri. C’est donc avec intérêt qu’elle ramène des oreillers afin de parler avec Kazuki de son amour. Évidemment cette dernière, malgré son grand sourire, est presque désespérée de la naïveté de Haruru qui ne semble pas vouloir voir le mal dans son entourage.

    Dans ce premier chapitre nous remarquons que Kazuki ne porte pas Haruru dans son cœur et qu’elle ne compte pas lui venir en aide, du moins tant que ses actions n’auront pas d’impact sur Isshin, l’homme qu’elle veut séduire.

     

    L'ange n'est jamais livré à lui-même

    Dans le second chapitre nous retrouvons Haruru en compagnie d’Isshin dans une situation pour le moins embarrassante. En effet ils se trouvent dans une voiture qui roule vers le lycée, cependant notre héroïne n’est toujours pas habillée ! Le « Déshabillez-vous mademoiselle Haruru » d’Isshin, accompagné de son regard démoniaque, est une scène comme on les aime dans ce manga. Mais très vite notre charismatique majordome est remplacé par Yôsuke Akinomaru, un jeune homme en stage d’éducation qui fait tomber ses élèves tout comme les professeurs.

    Très vite il est dépassé par la situation et essaie de fuir le lycée, mais c’est sans compter sur toutes les élèves qui lui courent après. Des hélicoptères vont même survoler la zone afin de le retrouver, comme quoi il ne faut pas sous-estimer les camarades d’Haruru. Plus tard cette dernière se rend compte que sa relation avec Isshin est due au hasard, c’est alors qu’elle se demande ce qu’elle serait sans cette rencontre. En sortant des cours elle aperçoit Isshin en charmante compagnie, ils rentrent tous ensemble dans une voiture, laissant Haruru seule. Croisant un couple elle médite sur sa relation avec Isshin, elle veut qu’ils soient plus proches. Alors qu’on ne s’y attend pas, Isshin apparaît de nulle part et lèche la joue d’Haruru pour lui retirer la crème pâtissière qui lui reste de son précédent festin. En vérité il n’est pas monté dans la voiture et il lui dit qu’il ne passe jamais à côté du son de sa voix.

    Il faut noter que depuis les volumes précédents, Isshin tutoie de plus en plus Haruru, serait-ce un signe d’un éventuel rapprochement entre l’ange et le démon ?

     

    Le démon change de facette

    Par la suite Isshin, suite à la demande d’Haruru qui a plus ou moins marchandé ce service, est le nouveau professeur stagiaire de la classe de sa maîtresse (suite à la fuite de Yôsuke Akinomaru, qui est terrorisée par la « population » du lycée). Comme nous pouvons nous y attendre le majordome fait tomber toutes les filles, et sous ses airs de professeur dévoué, Haruru n’échappe pas au sortilège. Cependant un élément perturbateur vient mettre le trouble dans le jeu d’Isshin : la présidente des élèves, la mère de Mai Tozuka, Madame Tozuka. Lorsque nous apercevons le personnage nous voyons clairement qu’elle est stricte et qu’elle ne laisse passer aucune erreur ! À peine sur place elle prévient Isshin que son sourire ne marchera pas sur elle, cette Madame Tozuka est imprenable !

    Alors que Haruru est figé par le regard glacial de la présidente des élèves, Isshin quant à lui détend l’atmosphère en l’invitant à se joindre à la classe, elle se met donc au même niveau que les autres élèves. Notre majordome n’hésite pas à détacher les cheveux de sa supérieure, mais cette action a permis d’améliorer l’ambiance générale du cours. Cependant Tozuka ne se laisse pas devancer pour autant, elle décide d’organiser une interrogation surprise ! À sa plus grande surprise toutes les copies sont notées « A », Isshin explique que les élèves apprennent mieux lorsqu’ils s’amusent car ils sécrètent des hormones du plaisir (dopamine, adrénaline, sérotonine).

    Malgré tous ces efforts de la part d’Isshin, Tozuka découvre le mensonge de Haruru et ordonne au jeune homme de quitter l’établissement. Elle tente même de frapper sa fille ! (Isshin s’interpose). Heureusement l’ambiance se calme et la mère et la fille se réconcilient, quant au plan de Haruru la présidente n’y a pas donné suite.

    Ce chapitre nous montre la facette d’un nouveau personnage, Madame Tozuka. Derrière son côté strict elle a le désir que sa fille réussisse et peut se montrer très gentille et attentionnée.

     

    La séparation de l'ange et du démon

    Dans le dernier chapitre de ce volume nous retrouvons Haruru en compagnie d’Isshin, ce dernier n’a pas oublié la promesse de sa maîtresse. En effet il veut qu’elle passe toute une semaine sans manger de gâteaux, or il s’agit de ce que Haruru préfère ! Le majordome fait une remarque très déplaisante à sa maîtresse qui le prend très mal, cette dernière brave les interdits qu’on lui a fixés. Dans sa colère elle affirme qu’elle peut se débrouiller toute une semaine sans Isshin, ce dernier quitte donc ses fonctions d’intendant pendant toute une semaine.

    Haruru en profite pour se laisser aller en mangeant des pâtisseries, en jouant aux jeux vidéo, etc… Cependant elle est très vite débordée et Kazuki la retrouve dans un pitoyable état. C’est alors que les deux femmes se rendent chez l’esthéticienne pour que notre jeune héroïne soit belle au retour d’Isshin. Ce dernier est d’ailleurs en classe lorsque Senri lui fait remarquer qu’on a l’impression qu’il s’est disputé avec Haruru (il pense donc que Kazuki a réussi sa mission), notre majordome se montre assez peiné de passer une semaine sans sa maîtresse.

    Lorsqu’il revient dans la maison des Shirosaki, notre héroïne est magnifiquement habillée et coiffé. Pour ne pas changer elle se montre très maladroite et tombe des escaliers, elle atterrit sur Isshin et lui avoue que le temps était très longtemps. En effet elle ne peut pas se passer d’Isshin, elle lui avoue en essayant de l’embrasser mais ce dernier « esquive le coup ». Mais ce n’est pas pour autant que nous allons remarquer pour la toute première une expression de tendresse sur le visage d’Isshin, il rougit et semble gêné par la situation.

    Cette scène qui clôture le volume est un régal pour tous les fans de la série !

     

     

    Cet avant-dernier volume nous annonce une fin prometteuse pour nos deux héros ! Haruru et Isshin se rapprochent de plus en plus et acceptent de moins en moins l'absence de l'autre. Quant à Kazuki elle ne compte pas abandonner sa mission de sitôt !

     

    Kazuki va-t-elle réussir à accomplir sa mission ? Senri n'est pas beaucoup apparu dans ce volume, va-t-il jouer un rôle primordial par la suite ? Haruru et Isshin se rapprochent de plus en plus, que va-t-il advenir de leurs relations dans l'ultime volume ?

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 13:14

    très belle couverture et la chronique aussi ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :