• Chronique Seule la fleur sait - tome 1

    Chronique Seule la fleur sait - tome 1

    (voir la fiche du tome)

     

    Un après-midi d'un jour ensoleillé sur le campus... un soir de pluie à la gare... Misaki et Arikawa se sont rencontrés. Ils ignorent le nom de l'autre, ne s'étaient jamais vus, mais c'est le commencement de tout. Ils vont se rapprocher peu à peu, mais...

     

     

    Ce premier volume introduit très rapidement les deux protagonistes, à savoir Misaki Shôta ainsi que Arikawa Yôichi. L’auteur nous les présente à tour de rôle, ainsi nous découvrons le quotidien ordinaire de ces deux étudiants qui n’ont rien d’extraordinaire. Néanmoins très rapidement deux rencontres complètement fortuites commencent à les lier l’un à l’autre, sans qu’ils s’en aperçoivent. Dès les premières pages nous pouvons cerner la personnalité de ces deux personnages : l’un est plutôt solitaire et ne semble pas à l’aise avec les autres, à l’inverse l’autre est très ouvert et sociable. Cette grande sociabilité amène Arikawa à se rapprocher de Misaki sans que ce dernier en soit particulièrement intéresser ni enjouer.

    Même s’ils se sont rencontrés deux fois, Arikawa ne semble pas faire le lien entre ces événements et Misaki lui-même. En effet Yôichi rêve de Shôta sans parvenir à cerner qui il est réellement. Grâce à ses nombreuses interrogations, Arikawa est celui qui installe progressivement un véritable lien entre lui et Misaki, de plus le collier de ce dernier est comme une « matérialisation » de ce lien car il est en la possession de Yôichi.

    Le personnage d’Arikawa est très intéressant car il s’intéresse de très près à Misaki, néanmoins même si cette histoire est du yaoi, il ne semble pas être homosexuel. Au début de ce premier volume nous découvrons même sa petite amie. Ce petit détail nous montre que son lien avec Misaki se peut que croître à travers les chapitres.

     

     Chronique Seule la fleur sait - tome 1Chronique Seule la fleur sait - tome 1

     

    Par la suite nous assistons à un évènement qui est le point de départ de la relation des deux protagonistes : Arikawa devient une aide au laboratoire où Misaki fait ses recherches. Grâce à cela ils deviennent « officiellement » des camarades, cependant cette nouvelle relation ne semble pas enjouer Misaki et nous y retrouvons les traits forts de sa personnalité, à savoir un mal à l’aise avec les autres. Néanmoins nous pouvons remarquer une légère évolution vis-à-vis du rejet qu’a Misaki pour Arikawa, en effet la façon d’être de Yôichi semble mettre peu à peu à l’aise Shôta. Notons également que nous découvrons le professeur Tsujimura qui est un personnage très charismatique malgré son âge avancé, même s’il ne joue qu’un rôle secondaire il semble très lié aux deux protagonistes (mais nous n’avons pas davantage de détail).

    Nous remarquons que Misaki s’habitue en fil des pages au caractère et à la présence d’Arikawa, très vite une confiance s’installe entre eux même si Shôta ne semble pas vouloir l’accepter (s’en rendre compte). Très vite les deux étudiants se rapprochent de par le temps qu’ils passent ensemble au laboratoire ; ce lieu est l’endroit où ils évoluent ensemble. Alors qu’au début du volume s’était Arikawa qui s’intéressait à Misaki, c’est l’inverse qui se passe vers le milieu du volume. En effet Shôta semble développer une attirance physique et morale pour Yôichi même s’il ne s’en rend pas compte, il devient alors le personnage sur lequel le lecteur va porter une grande attention. L’insociabilité de ce dernier se dissipera peu à peu et sa façon d’être changera surement, c’est cela que le lecteur attendra en remarquant cette nouvelle attirance que ressent Misaki.

     

    Chronique Seule la fleur sait - tome 1      Chronique Seule la fleur sait - tome 1

     

     

    Après divers moments passés ensemble au laboratoire, nos deux protagonistes passent du temps ensemble pour la première fois en extérieur (autre les rencontres fortuites). Même si cette petite sortie est dans le cadre des recherches en botanique, elle est symbolique puisqu’ils étaient toujours ensemble au laboratoire, ce lieu n’est donc plus celui qui crée le lien entre eux puisqu’ils entretiennent désormais un véritable lien qui est assez solide malgré sa finesse.

    Très vite cette petite balade se tourne en « turning-point », en effet Misaki, en tentant de réveiller Arikawa, reçoit un délicat baiser de la part de ce dernier. Malgré la beauté du geste, Shôta prend peur et fuie après ce qu’il considère comme un accident. Yôichi quant à lui montre sa déception face à cette réaction qu’il n’avait pas appréhendée, ce signe nous montre que ce personnage ressent vraiment une attirance physique (et morale ?) pour son camarade.

     

    Chronique Seule la fleur sait - tome 1

    Vers la fin du volume Kanami décide de rompre avec Arikawa, qui est lui-même en plein tourment vis-à-vis du baiser qu’il a accordé à Misaki. Mais cette séparation se déroule plutôt bien et nous laisse entrevoir une amitié persistante entre les deux jeunes adultes. Par la suite nous retrouvons nos deux protagonistes ensemble, alors que Yôichi fait le maximum pour rester naturel, Shôta évite le plus possible son camarade. Néanmoins très vite ils vont se retrouver en face à face, à cette occasion Arikawa présente ses excuses. Le volume se clôt sur un échange de numéro de portable et une relation difficile à entrevoir. Misaki se retrouve énormément changé à la fin de ce volume, nous découvrons un jeune homme timide, frêle et encore en quête de lui-même et ses sentiments. Arikawa quant à lui reste fidèle à lui-même en alternant de l’étudiant sérieux à un jeune homme plein de vie et d’humour. L’un s’accepte et l’autre est à la quête de lui-même, ils sont tous les deux des opposés mais un baiser non contrôlé les lies avec une force délicate et forte.

     

     

     

    Ce premier volume est donc un délicieux cocktail d'émotions saupoudré du délicat parfum que dégage la relation naissante de nos deux protagonistes Misaki et Arikawa. Le prochain volume s'annonce encore plus sentimental avec de nombreuses évolutions pour nos étudiants !

     

     

    Citations de ce volume :

    « Que ce soit pour une fille ou un garçon, si ça te va, peu importe. Et toi, ça te va.» Arikawa à Misaki (première rencontre)

    « Peu à peu, le brouillard se dissipe... Mes émotions deviennent plus claires. Je ressens pour cette personne des sentiments spéciaux, comme si j'en étais amoureux. Mais lorsque mes yeux se rouvrent, j'ai oublié qui c'était. Et pourtant, j'ai l'impression que je vais bientôt le trouver. » Arikawa, seul

    « On n'est même pas encore amis... Dans ce genre de moment, un ami ou sa petite amie, comment l'appelleraient-ils ? » Misaki, seul 

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 00:43

    je vais le lire maintenant!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :