• Yagnir

    Dans un monde où les batailles entre royaumes perdurent, un monde dans lequel les enfants qui naissent ont un avenir sombre, un monde qui ne sait s'il va vivre ou mourrir, un monde sur lequel pèse un tragique destin, ce monde nommé Yagnir.

    Depuis des décennies, une prédiction se transmet de génération en génération : le jour de la Lune Rouge. La prophétie dit : « Après la guerre des cerisiers majestueux contre les cendres ardentes, après l'affrontement des rayons lunaire et des ténèbres des plus obscures, la Lune se teintera de sang et les éléments se déchaîneront. Les quatre élus auront alors l'ultime décision entre la destruction ou la résurrection ». Avec cette prophétie qui occupe toutes les pensées , les différents peuples ont forgé de véritables guerriers afin d'être prêt pour l'ultime bataille. Chaque dirigeants des pays de Yagnir ont longtemps réfléchi chacun de leur côté afin de savoir à quelle époque apparaîtront ces fameux élus qui seront la clé de cette bataille. C'est par le plus grand hasard que les quatre grands pays de Yagnir ont trouvés une réponse à cette question : lors de la naissance de quatre nourrissons dotés de capacités hors normes. En effet, le 12 du septième mois du calendrier Yarzak en l'an 249, quatre enfants virent le jour à la même heure en provoquant la mort de leur mère suite à la force qui émanait d'eux. C'est lorsque ces enfants ont atteint l'âge de cinq ans qu'ils ont développés des capacités spéciales liées à leur environnement.

    Yagnir est composé de quatre pays uniques, chacun possède une particularité spéciale. Le Pays des cerisiers est composé d'innombrables cerisiers magnifiques qui fait la fierté de son peuple, au Pays de la Lune les rayons lunaires éclairent les montagnes dans la sombre nuit ce qui rend le paysage fantomatique, dans le Pays des ténèbres il fait nuit en permanence et nos ombres nous font ressentir une sensation de mort, puis au Pays des cendres les volcans sont constamment en irruption et ont rendu le paysage désertique. Cependant, ces pays sont en conflit perpétuel et ont des idéaux différents : le Pays des cerisiers et le Pays de la Lune se sont alliés pour combattre le Pays des ténèbres et le Pays de cendres qui sont eux aussi alliés. Le Pays des ténèbres et le Pays des cendres veulent détruire ce monde-ci afin de permettre l'avènement d'un nouveau monde plus pur avec une nouvelle race humaine plus intelligente, les deux autres pays veulent au contraire préserver le Yagnir d'aujourd'hui.

    Carte ancienne de Yagnir 

    Chapitre 0

     

    La capitale du Pays des cerisiers est le flux principal du pays pour le commerce mais aussi pour le tourisme, des villageois des villages des alentours viennent admirer le grand cerisier impérial : le plus grand cerisier du pays. Les maisons sont de simples petites maisons en bois avec un toit en chaume, la plupart des habitants de la capitale cultivent leur nourriture et sont propriétaires de nombreuses fermes. C'est dans cette capitale récemment nommée Harushige que vit une jeune fille qui a atteint ses dix-huit ans ce matin : Kazumi Sakurako. Elle était très belle pour son âge, elle avait les yeux d'un noir profond et des cheveux qui virés du noir au violet prune, elle avait également des formes généreuses qui faisaient d'elle une magnifique femme. C'est aux alentours de dix heures du matin que Kazumi était dans la maison impériale auprès de l'Empereur du pays : Shinji Sakamoto, un vieil homme d'une grande sagesse qui a receuilli la jeune fille à sa naissance. Devant un thé, les deux personnes discutèrent :

     

    « Te voilà majeure ma jeune enfant. Tu as grandi bien vite...

    - Dis-moi grand-père, pourquoi je suis une l'élue de la prophétie ? 

    - Parce-qu'il faut bien un élu ma jeune Kazumi. Lorsque tu es venue au monde, ce que nous avons vu nous avait tous laisser sans voix. Comprends-tu, à peine sortie du ventre de ta mère, les pétales de nos cerisiers se sont détaché et ont tranché ta mère en mille morceaux... De telles facultés ne peuvent pas être détenues par un humain normal. Comprends-tu ma jeune enfant ?

    - Oui, c'est d'ailleurs pour ça que de nombreux villageois m'ont entraîné au katana et au tir à l'arc, parce-que je suis l'élue qui va devoir combattre lorsque la prophétie se réalisera ?, se demanda Kazumi.

    - Hoho, ça je ne peux pas te le dire. Tout ce que nous savons c'est que l'ancienne prophétie va se réaliser, et que toi ainsi que les trois autres élus, vous êtes la clé de notre avenir. La prophétie parle de destruction et résurrection... Pour détruire ou réssuscité il faut de la force, mais pas de la force physique : de la force magique ! Tu détiens un pouvoir unique, que seule toi maîtrise... 

    - Mais grand-père... Je ne vois pas quel est mon rôle dans tout ça, ni de quel avenir la prophétie parle !

    - Ma jeune enfant... Yagnir est plongé dans le conflit depuis bien longtemps... Nous et le peuple du pays voisin voulons préservés notre monde, alors que les deux crétins d'en face veulent un nouveau monde où ils seront les dirigeants... La grande guerre va bientôt éclater, et c'est l'avenir de Yagnir lui-même qui va être mis en jeu, comprends-tu ma jeune enfant ?

    - Non pas vraiment, je ne vois pas mon rôle dans tout ça...

    - Ma petite Kazumi, tu as le pouvoir de protéger le monde, comme l'élu du Pays de la Lune qui est né dans un pays qui veut la même chose que nous... Les élus des autres pays ont le pouvoir de détruire notre monde.... Oh ma petite Kazumi, ton combat à toi est bien plus complexe que la guerre qui attend nos combattants...

    - Ne t'inquiète pas grand-père, depuis toute petite je me suis entraîné à contrôler mon pouvoir, et j'ai aussi appris le combat du sabre et le tir à l'arc, je serai me défendre, ne t'inquiète pas !, prononça la jeune Kazumi en prenant la main du vieil Shinji.

    - Ne traîne pas trop mon enfant... tu dois te rendre au pays voisin, ils t'attendent pour que tu rencontres l'élu qui va t'accompagner... Une fois que tu l'auras rencontré tu devras t'entraîner avec lui... Surtout n'oublie pas qui tu es ma jeune Kazumi...

    - Oui je sais, je suis Kazumi Sakurako, l'enfant du cerisier ! »

     

    Après sa discussion avec le vieil Sakamoto, Kazumi se rendit dans sa chambre et se prépara afin de partir pour le pays voisin. Elle mit soigneusement dans une sacoche des armes de jet, un peu d'argent et de nourriture, par la suite elle se vêtit d'un haut à manches courtes et croisées comme les kimonos, puis un pantalon avec des chaussures de guerriers. Rangeant son katana aiguisé dans son fourreau et son arc, la jeune femme ressemblait dorénavant à une véritable guerrière ! Mais elle n'avait pas le choix, car pour se rendre au Pays de la Lune, il fallait traverser la Vallée Omatsuri qui était remplie de reptiles gigantesques qui n'étaient pas très amicaux.

    Notre jeune élue savait que son voyage vers le Pays de la Lune allait être long, malgré les nombreuses cartes qui existaient à Yagnir, très peu d'entre elles montrait l'immensité des pays et des régions aux alentours. Heureusement pour Kazumi, la Vallée Omatsuri n'était pas rempli que de monstres féroces, il y avait également des petits villages où elle pourrait se reposer, manger et se faire une escorte.

    Aux alentours de midi, Kazumi, aux portes du village, admirait une dernière fois les majestueux cerisiers de son village avant son long périple. En regardant ces arbres qu'elle connaissait depuis toute petite, la jeune femme se remémorer de nombreux souvenirs agréables avec le sage Sakamoto ainsi que les villageois qui l'ont toujours acceptés malgré qu'elle soit une humaine hors norme. Versant une larme, Kazumi se retourna et regarda en face d'elle, d'un air obstiné.... c'était le moment de commencer son voyage.... C'est à ce moment que le destin de l'enfant du cerisier se mit en marche !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique